News

Imprimer

le héron cendré

22 FéVRIER 2021

Heron1Le héron cendré est un échassier au plumage gris et au long cou blanc, avec un bec orange long et pointu. Il est connu pour sa grande vertu : la patience… Il peut en effet rester immobile durant des heures, parfois même sur une patte, dans l’espoir de capturer ses proies au moment opportun. Lorsqu’une proie est proche, il déploie alors son long cou et frappe brusquement de son bec acéré.

Ce grand échassier mesure environ 1 mètre et a une envergure moyenne d’1,85 m. Il pèse entre 1 et 2 kg. Son espérance de vie peut atteindre les 25 ans !

Vous pouvez l’observer principalement le long des cours d’eau, à l’affut près d’un étang, mais aussi dans un champ ou encore dans les prés. Il fréquente toutes les eaux douces, à condition qu’elles soient poissonneuses.

Vous l’aurez compris, cet oiseau se nourrit principalement de poissons. Mais il ne dédaigne pas les batraciens, crustacés, végétaux ou encore insectes et petits rongeurs. Il faut bien varier les menus !

Le héron cendré est un oiseau à l’instinct grégaire : les adultes se rassemblent en colonie lors de la période de reproduction (de février à juillet), mais en dehors de cette période, ils se regroupent pour la nuit en « dortoirs ». Le plus souvent, les « héronnières » (lieu où vivent et se reproduisent les colonies d’oiseaux d’eau comme les hérons, les aigrettes ou les cormorans) se situent principalement dans les grands arbres, au niveau de la canopée. Un même arbre peut parfois compter jusqu’à 10 nids !

Le héron est solitaire uniquement pour la chasse : hé oui, la nourriture, ça ne se partage pas !

Le héron cendré est un oiseau monogame, mais le couple ne tient souvent que le temps de la nidification : il n’est pas fidèle d’une année à l’autre…

Lors de la période de nidification, la femelle pond 3 à 5 œufs de couleur verdâtre. La couvaison est assurée tant par la femelle que par le mâle. L’incubation dure environ 26 jours. Lorsque les poussins sont nés, les parents les nourrissent à tour de rôle. Au début, les petits se nourrissent dans le bec de leurs parents, mais plus tard, la nourriture est juste déposée dans le nid. Ils resteront dans leur nid jusqu’à l’âge de 2 mois, ne sachant pas très bien voler avant l’âge de 55 jours.

Le héron n’a pas de chant ; vous le reconnaitrez donc uniquement à son cri habituel, qui est un fort croassement. Il l’émet notamment pour marquer son territoire. Mais pour défendre son territoire, il lui arrive aussi de poursuivre les intrus…

Selon la latitude, le héron est un oiseau sédentaire ou migrateur. Chez nous, il est plutôt sédentaire. Mais par exemple, pour les colonies sibériennes, les déplacements de migration se font en journée et en groupes disposés un « V » (comme les oies).

heron

  

Comment le reconnaître en vol ?

Pour reconnaître le héron en vol, vous observerez un battement d’ailes plutôt lent avec un cou replié, contrairement aux autres échassiers comme les cigognes et les grues, qui tendent le cou … L’aigrette, quant à elle, vole également avec le coup replié.

Le héron cendré niche en Belgique depuis 1975 seulement. Il fait partie des espèces non menacées et ne nécessite donc pas de stratégie de conservation. Cependant, il fait l’objet d’une lutte contre le braconnage (destruction près des étangs). Pour rappel, tous les oiseaux sont protégés selon la Loi de la Conservation de la Nature. Chez nous, à l’âge adulte, cet oiseau majestueux de nos rivières n’a que l’homme pour prédateur. Par contre, les œufs peuvent être pillés par des fouines, et les petits sont parfois dévorés par des martres.

Même si le héron cendré est un oiseau très farouche, il reste néanmoins opportuniste. Il n’est pas rare qu’il s’arme de courage pour aller voler quelques poissons dans certains étangs ou bassins. Il préfère alors le faire tôt le matin ou tard le soir, dans l’espoir d’être remarqué le moins possible. Mais ne le voyez pas comme un voleur, il est simplement un peu trop gourmand…

Sources :
http://biodiversite.wallonie.be/fr/ardea-cinerea.html?IDD=50334069&IDC=314
https://www.oiseaux.net/oiseaux/heron.cendre.html
https://www.diconimoz.com/animaux/h%C3%A9ron-cendr%C3%A9/
https://www.pratique.fr/heron-cendre.html
http://biodiversite.wallonie.be/fr/especes.html?IDC=2912
• « Le guide nature pour tous », Delachaux et Niestlé, 2007.

Imprimer

Natagora : webinaire batraciens

22 FéVRIER 2021

NATAGORA : campagne de sauvetage des batraciens - webinaire le 6 mars

La régionale NATAGORA Marquisat de franchimont vous invite à son webinaire "Campagne de sauvetage des batraciens", qui aura lieu le samedi 6 mars de 10h à 12h.

Inscription obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

En collaboration avec le Contrat de Rivière Vesdre, le PCDN de Verviers, la Commune de Jalhay, la Ville de Spa et le Centre Culturel de Dison.

Natagora webinaire batraciens 06/03/2021

Imprimer

Vœux 2021

28 DéCEMBRE 2020

La cellule de coordination du Contrat de Rivière Vesdre vous souhaite une année 2021 riche en actions concrètes, en rencontres inspirantes et en collaborations efficaces !

De notre côté, nous continuerons à accompagner nos partenaires dans leurs actions en faveur de nos cours d’eau, et à informer et sensibiliser les citoyens, acteurs et usagers de l’eau sur les problématiques qui touchent nos rivières.

Ensemble, améliorons et préservons nos cours d’eau !

Voeux2021

Avec le soutien de

wallonie ok ProvincedeLiege
Et des Villes et Communes de Baelen, Chaudfontaine, Eupen, Herve, Jalhay, Liège, Limbourg, Lontzen, Olne, Pepinster, Raeren, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Trooz, Verviers et Welkenraedt.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.