Imprimer

Alerte : renouée asiatique en dispersion suite aux inondations !

on 19 août 2021.

renouee 00La renouée asiatique (ou du Japon), une plante invasive fréquente sur les berges des rivières, se propage et menace les parcs et les jardins suite aux inondations du 14 juillet.

De petits fragments de rhizomes se sont dispersés dans les zones qui ont été inondées. De ces racines commencent à naître de petites pousses. Pour le moment ces pousses sont simples à déterrer car les racines ne sont pas encore développées.

La renouée asiatique est une plante vivace pouvant atteindre 4 mètres de haut. Elle se reproduit principalement par voie végétative par dispersion de leurs rhizomes (tiges souterraines de réserve). Ces rhizomes, une fois installés, forment des clones de grande taille densément fournie en tiges. Par conséquent, celles-ci poussent très rapidement et engendrent des substances toxiques qui inhibent la croissance des autres espèces végétales.

Comment s’en débarrasser ?
Il n’existe à ce jour aucune technique de gestion à l’efficacité scientifiquement avérée qui puisse être utilisée sur domaine public et en bords de cours d’eau. Les conseils suivants visent plutôt la limitation de la dispersion de la plante :

  • Ne pas utiliser en remblai des terres ayant été colonisées par des renouées asiatiques.
  • Ne pas composter les plants. Si une coupe doit être réalisée, utiliser de préférence un sécateur, laisser sécher les résidus de coupe sur le site envahi et brûler les résidus de gestion si possible.
Il y a urgence à agir, car pour le moment il est encore facile, même si cela reste fastidieux de passer au peigne fin toute la surface concernée, de déterrer les repousses non enracinées.

Comment faire pratiquemenr ?

  • Déterrer avec une bêche ou une fourche toutes les petites pousses et leur rhizome que vous trouvez.
  • Vérifiez les repousses éventuelles une fois par semaine.
  • Placez les déchets dans des sacs poubelles ou laissez les sécher / pourrir dans des contenants hermétiques.
renouee 01 renouee 02

-> Surtout ne pas mettre les pousses arrachées sur votre compost, le boulot serait à refaire !

Remarque : Il ne s'agit pas ici de gèrer les zones déjà présentes de longue date, mais bien les plantulles apparues suite aux apports de terres et de limont dus aux inondations.

 Pour plus d'informations sur les renouées asiatiques voyez :

Avec le soutien de

wallonie ok ProvincedeLiege
Et des Villes et Communes de Baelen, Chaudfontaine, Eupen, Herve, Jalhay, Liège, Limbourg, Lontzen, Olne, Pepinster, Raeren, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Trooz, Verviers et Welkenraedt.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.