News

Imprimer

La Vesdre autrefois... : Chênée

20 MAI 2020

En Lhonneux

   Chênée vieux pont bief Lhonneux 1901
  Chênée paysage
  Chênée paysage 2
  Chênée pont Lhonneux avant construction quai

"Juché sur ses échasses, un pont de bois enjambait la rivière en face de la rue du Gué. C'était le pont Desoleil, qu'il fallait passer pour se rendre par le plus court en Lhonneux. Il en coûtait deux centimes au piéton, trois centimes au charroi.

Touchait le droit de passage, un préposé à la barbe fleurie, paterne mais digne sous sa casquette de marinier d'eau douce et qui s'abritait dans une étroite guérite. Ce vénérable assemblage d'étais et d'ais avait succédé à un antique passage d'eau. C'est à l'expiration de la concession Desoleil, en 1896, que le pont métallique prit sa place, sans prévoir quel rôle héroïque lui serait un jour dévolu dans la seconde guerre mondiale.

Le promeneur qui se recueille superpose sur les éléments du paysage, des souvenirs qui restituent le décor depuis un demi-siècle effacé ou altéré.

Voici la rivière et le bief qui s'en détache, sans doute ; et la cadre des collines onduleuses au flanc desquelles ahane un train qu'on devine plutôt qu'on ne le voit. Mais cette longue bâtisse aux murs nus, où hommes et machines assouplissent dans le vacarme de la matière, pendant que se durcissent les corps, et parfois aussi, hélas! les âmes, cette usine cache à jamais la belle prame qui luirait aujourd'hui de vert intense et de la bigarrure des bestiaux.

Et les ormes géants qui portaient si haut leurs cimes sur ce coin rustique et dont le petit bief faisait onduler le mirage des frondaisons, où sont ces arbres?

Où ce ponceau minuscule de vieilles pierres, en dos d'âne, un peu étroit et, s'il faut l'avouer, assez incommode?

Plus loin, alors comme aujourd'hui, le cours d'eau soudain silencieux disparaissait dans une allée d'épais feuillages aux trous d'ombre.

En ce temps-là, s'il faut en croire les très vieux, le poisson foisonnait, Au retour des journées de douze heures, en belle saison, les manouvriers y prélevaient sans grand-peine, par des procédés interdits, de quoi faire une friture qu'ils emportaient dans leurs mouchoirs à carreaux, les quatre bouts noués. Ils délinquaient joyeusement, sans nulle crainte d'un képi qu'on ne voyait jamais. Seules les libellules posent encore le petit triangle de leurs ailes bleu électrique sur les aulnes qui poussent de-ci de-là, perpétuant le souvenir étymologique du nom du lieu. C'était aussi le temps des sentiers et des vieux chemins disparus. Il y avait la rue de l'Eau et la rue Micky, respectivement incorporées dans l'avenue Henri Borguet et la rue de la Révision, et aussi la rue Gillet-Martin anéantie par l'extension de l'usine à cuivre et à zinc. Il y avait encore les ruelles du Sart, du Spiroux, du Bateau, la Large Voie et la rue Leduc, toutes perpendiculaires au rivage de la Vesdre qui a, depuis belle lurette, emporté l'ondoyant reflet des berges herbues."

Source : C'est ça, Liège et sa province Autrefois (Facebook, publié le 5 février 2020 à 7h30)

Imprimer

A voir absolument : le dernier film de Philippe Laforge

18 MAI 2020

Le Léguer, histoire d'une reconquête

Un film de Philippe Laforge, biologiste liégeois et réalisateur de documentaires animaliers spécialisé dans les images subaquatiques.

Laforge filme2

Des actions de reconquête de la qualité de l’eau, de préservation et de mise en valeur des milieux aquatiques sont portées depuis plus de vingt ans sur le bassin versant du Léguer, en Bretagne.

Et ces actions portent leurs fruits, grâce à une mobilisation collective et aux efforts consentis par tous. Avec la création de la structure Bassin Versant « Vallée du Léguer » puis en 2017, l’obtention du label « Site Rivières Sauvages » pour le Léguer amont et le Guic, les membres du comité de bassin versant ont souhaité raconter l’histoire de la reconquête du Léguer, d’une situation alarmante jusqu’à aujourd’hui. Il s’agissait également de révéler aux habitants l’incroyable richesse, mais aussi la fragilité, de ce patrimoine naturel !

Aujourd’hui, la rivière Léguer est reconnue comme l’une des plus belles de France. Elle possède une biodiversité extraordinaire mais fragile. A travers des images sublimes et inédites, Philippe Laforge nous emmène à la découverte d’une vie animale et végétale incroyables !

En Wallonie, ce film constitue un magnifique encouragement pour tous les acteurs, publics ou privés, engagés dans les Contrats de Rivière ! 

Voir le film "Le Léguer, histoire d'une reconquête".

Pour en savoir plus sur le film.

---------------------------------------------------------------------------------------

Découvrez (ou redécouvrez) d'autres films de Philippe Laforge :

secret riviere
visara
riv homme
riv normandie

Des images tout simplement sublimes !

Et de magnifiques plaidoyers pour la préservation des cours d’eau, que ce soit en Belgique ou en France…

Secrets de rivière 

Sous le miroir des eaux courantes, les rivières abritent des formes de vie surprenantes, méconnues. Le film lève un coin du voile sur cet univers fascinant et fragile, où chaque élément a un rôle, où tout est lié. Grâce à de nombreuses images subaquatiques, tournées exclusivement dans le milieu naturel, ce film plonge véritablement le spectateur dans l'intimité des rivières ... pour mieux les comprendre et les respecter.

Voir le film "Secrets de rivière" (Philippe Laforge).

Vis Ara : la Vesdre, ou la renaissance d’une rivière 

Il est une rivière, à l’est de la Belgique, dont l’histoire surprenante mérite d’être contée. Historiquement très polluée, entre-autre par l’industrie lainière, la Vesdre entra dans un sommeil léthargique qui semblait irréversible. Elle montre aujourd’hui des signes probants du retour en santé …

Voir le film "Vis Ara" (Philippe Laforge).

Pour en savoir plus sur le film "Vis Ara".

Des rivières sauvages et des hommes

Film de lancement du programme Rivières Sauvages, réalisé grâce à une campagne de financement participatif.

Voir le film "Des rivières sauvages et des hommes" (Philippe Laforge).

Rivières vivantes de Normandie

Description poétique et écologique d'une rivière en Normandie : de nombreux poissons migrateurs sont présents comme l’alose, l’anguille européenne et la lamproie marine. Malheureusement, des obstacles artificiels, vannes et barrages, empêchent fortement la migration de certaines espèces. Quelques cours d'eau normands abritent également d'autres espèces aquatiques très sensibles, comme la mulette perlière, l'écrevisse à pied blanc ou encore la loutre d’Europe. Ces présences sont des signes d'espoir pour la continuité écologique. Le but de l'Agence de l'Eau Seine Normandie est la restauration de la continuité écologique par l’effacement des ouvrages barrant les rivières.

Voir le film "Rivières vivantes de Normandie" (Philippe Laforge).

 

Imprimer

Vos produits d'entretien fait maison

15 MAI 2020

Et si vous mettiez à profit le confinement pour adopter de nouvelles pratiques ?

Par exemple : Fabriquer et tester vos propres produits d’entretien respectueux de l’environnement...

Ecologique et économique ! Et très facile !

Nos ateliers de savoir-faire consacrés à ce sujet, prévus en mars pour les Journées Wallonnes de l’Eau, ont évidemment été annulés… Certains seront peut-être reportés plus tard dans l’année, mais en attendant… N’hésitez pas à vous lancer dans l’aventure DIY à la maison !

Les recettes sont très simples et les ingrédients faciles à trouver et bon marché (vous les avez probablement déjà chez vous, de même que le matériel). Vous pouvez donc très facilement vous lancer seul sans aucune crainte ! Et pourquoi pas faire participer vos enfants ?

Nettoyer sa maison naturellement couvPour vous aider pas à pas, nous vous proposons notre brochure « Nettoyer sa maison… naturellement ! ». Vous y trouverez la liste des ingrédients indispensables et leurs propriétés, et des recettes pour l’entretien de toute la maison (nettoyant multi-usage, lessive, vaisselle, poudre à récurer, salle-de-bain, toilettes, canalisations, etc.).

Mais il en existe beaucoup d’autres très valables sur le web… à vous de voir et de tester celles qui vous conviennent le mieux… En voici quelques-unes :

- https://www.ecoconso.be/fr/thematiques/produits-dentretien

- Brochure « Remue-ménage », réalisée par EcoConso et le Réseau des CRIE

- Brochure « Moins de produits dangereux, pour moins de déchets spéciaux et moins de pollution... »

 Bon nettoyage :-) !

Avec le soutien de

wallonie ok ProvincedeLiege
Et des Villes et Communes de Baelen, Chaudfontaine, Eupen, Herve, Jalhay, Liège, Limbourg, Lontzen, Olne, Pepinster, Raeren, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Trooz, Verviers et Welkenraedt.

Inscription à la newsletter (gauche)

Inscrivez-vous à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.