News

Imprimer

Sécheresse et prélèvement d'eau dans les cours d'eau

26 JUILLET 2018

Pomper de l'eau dans les cours d'eau... avec discernement !

En cette période de sécheresse prononcée, il convient de limiter le plus possible les prélèvements d’eau dans les cours d’eau, que ce soit pour un usage professionnel (irrigation, abreuvement du bétail, arrosage de golf, etc.) ou privé (lavage de véhicules, arrosage, alimentation de plans d’eau, etc.) !

La sécheresse prolongée que nous connaissons actuellement a de graves répercussions sur nos cours d’eau. La Vesdre et de nombreux affluents et sous-affluents présentent des débits largement inférieurs au seuil qui leur permet d’assurer leur fonction écologique (épuration naturelle des eaux, accueil d la biodiversité, recharge des nappes phréatiques, ...). Cela menace la survie des nombreux animaux et plantes aquatiques. 

etiage vesdre 30 07 2018 lhonneux amont
La Vesdre à Chênée (amont du pont de Lhonneux)

Tant que la situation n’est pas normalisée, il est réellement important que chaque utilisateur évalue la pertinence et la nécessité de son prélèvement d’eau dans une rivière. Bon sens et parcimonie sont de rigueur.

Qui peut pomper ? 

D’un point de vue légal, en vertu du Code civil et du "droit de riveraineté", les propriétaires dont le bien est bordé ou traversé par un cours d’eau sont autorisés à prélever l’eau du cours d’eau pour les besoins des parcelles riveraines mais cela ne peut nuire aux autres usagers. Il est donc préconisé de respecter un débit dit « réservé » en-dessous duquel plus aucun prélévement n’est réalisé.

Par ailleurs, si des prélèvements sont réalisés au moyen d’installations fixes nécessitant des travaux sur le cours d’eau ou ses berges, une autorisation du gestionnaire du cours d’eau est nécessaire.

Pour rappel, en application du Décret du 10/07/2013 et de l'Arrêté du Gouvernement Wallon du 11/07/2013, depuis le 01/06/2015, il est interdit de prélever directement l'eau d'un cours d'eau, d'un étang ou de toute eau de surface pour remplir la cuve d'un pulvérisateur ou pour mélanger ou diluer des produits phytopharmaceutiques.

Quand pomper ?

En période de sécheresse, interrogez-vous sur la pertinence de votre pompage. Si besoin, limitez-le ou arrêtez-le.

Pour connaître en direct la situation des cours d'eau de votre région (notamment la Vesdre, la Magne, la Hoëgne, le Wayai), rendez-vous sur AQUALIM  (cf. fiche "Consulter les données du réseau de mesure limnimétrique : marche à suivre"). Si le débit est inférieur au "P95" (valeur mentionnée dans la fiche signalétique de la station de mesure), ne pompez pas !

Soyez également attentif aux annonces dans les médias concernant les pénuries d'eau et les consignes à suivre.

Info :

Télécharger la fiche "Pomper de l'eau dans les cours d'eau... Avec discernement !".

etiage vesdre 30 07 2018 lhonneux aval

La Vesdre à Chênée (aval du pont de Lhonneux)

Imprimer

Balsamine de l'Himalaya : samedi 4 août à Theux

25 JUILLET 2018

Appel à bénévoles !

Vous souhaitez participer à une activité nature en faveur de la biodiversité ?

Alors rejoignez-nous le samedi 4 août pour un chantier d'arrachage de la balsamine de l'Himalaya le long de la Hoëgne à Chaufheid (Theux). Pour celà, pas besoin de vous y connaître en botanique, une petite "formation" vous sera donnée avant de commencer :-) !

Rendez-vous : 9h00, sur le parking de la gare de Franchimont (rue des Champs, 1 - 4910 theux).

Durée : de 9h00 à midi.

A apporter : bottes en caoutchouc ou cuissardes, vêtements adéquats (de préférence longs, pour se protéger des orties et ronces), gants de travail ou de jardinage, casquette, crème solaire, collations et boissons en suffisance. Et bien sûr, votre bonne humeur ;-) !

Inscription : 04/361.35.33 - coordination(at)crvesdre.be

Organisation : Contrat de Rivière Vesdre, avec la collaboration  de la Commune de Theux.

balsamine himalaya massif

Imprimer

Le rejet de médicaments, un risque pour nos rivières ?

25 JUILLET 2018

interreg diadem logo

Une étude sur l'impact des rejets de médicaments sur nos rivières...

Les médicaments que nous consommons ne sont pas totalement absorbés par notre organisme. Rejetés dans les urines, leurs résidus ne sont pas arrêtés par les stations d'épuration et se retrouvent dans nos rivières...

Le projet DIADeM (développement d’une approche intégrée pour le diagnostic des eaux de la Meuse) vise à identifier et mesurer les perturbations dues aux rejets des médicaments dans l’eau de nos rivières

Sur base d’une approche pluridisciplinaire associant chimie, biologie, écologie et modélisation, le projet a pour objectif de développer et proposer une méthodologie visant à mesurer la prédiction des conséquences écologiques liées au rejet de substances pharmaceutiques dans les milieux aquatiques. 

DIADeM est un projet qui se déroule dans le cadre du programme Interreg, un consortium de huit partenaires opérateurs et sept partenaires associés. Ce projet est financé à 50% par les Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Une vidéo de présentation

Pour présenter l’étude des effets d’un mélange de substances pharmaceutiques couramment utilisées par les consommateurs sur un modèle biologique (la truite arc-en-ciel), le Service audiovisuel de l'UNamur a réalisé une vidéo intitulée "Le rejet de médicaments, un risque pour nos rivières ?".

Cette étude est réalisée en collaboration avec plusieurs partenaires français et wallon. Elle est menée en condition de laboratoire où tous les paramètres physicochimiques et biologiques sont strictement contrôlés et où seule varie la concentration en substances pharmaceutiques.

La vidéo est visionnable via le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=2x3yrf7HBTg.

Durée : 16'07''.

Plus d'information... 

Pour en savoir plus sur le projet DIADeM :

Le site web du projet DIADeM: http://www.univ-reims.fr/minisite_152/.

Un article de la RTBF : https://www.rtbf.be/info/societe/detail_meuse-un-projet-etudie-les-medicaments-qui-polluent-nos-fleuves-et-rivieres?id=9608980

Présentation de DIADeM dans l'émission "E-MCbleu" du 16/06/2018 sur France Bleue : https://www.francebleu.fr/emissions/emcbleu/champagne-ardenne/la-pollution-des-rivieres-par-les-medicaments 

Quelques articles sur les résidus de médicaments dans l'eau et leurs impacts sur l'environnement : 

Sciences et Avenir : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/nos-medicaments-polluent-les-rivieres_104882

Ecotoxicologie.fr : http://www.ecotoxicologie.fr/medicaments.php 

Consoglobe : https://www.consoglobe.com/les-rivieres-sont-polluees-par-nos-medicaments-cg

Avec le soutien de

wallonie ok ProvincedeLiege
Et des Villes et Communes de Baelen, Chaudfontaine, Eupen, Herve, Jalhay, Liège, Limbourg, Lontzen, Olne, Pepinster, Raeren, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Trooz, Verviers et Welkenraedt.

Inscription à la newsletter (gauche)

Inscrivez-vous à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.