Imprimer

Le cincle plongeur, cascadeur des rivières

on 23 décembre 2020.

Le cincle plongeur, appelé aussi merle d’eau, est un petit « lutin » des rivières : il saute de pierre en pierre, joue à cache-cache avec les flots.

C’est un oiseau doté de capacités surprenantes : il peut nager et même marcher sous l’eau, grâce à la force du courant qui le plaque vers le fond. Son plumage comprimé, il se sert alors de ses ailes courtes pour avancer, et de sa queue comme gouvernail. Ses longues griffes peuvent lui être utiles pour s’agripper et même pour retourner des pierres afin d’y trouver des proies.

Cet oiseau, toujours dans l’eau mais jamais mouillé, doit cet avantage au temps qu’il passe plusieurs fois par jour à étanchéifier son plumage au moyen de sécrétions huileuses produites par une glande, particulièrement bien développée chez le cincle plongeur.

S’il porte si bien son nom, c’est parce qu’il est capable de plonger pour se nourrir et ce, même dans une eau très froide, voire sous la glace ainsi que dans des rivières en crue, aux eaux boueuses. Les rideaux des chutes d’eau ne lui font pas peur, il peut les traverser et réalise parfois même son nid derrière ces derniers.

cincle plongeur

Cet oiseau, de 20 centimètres de haut pour un poids variant de 45 à 75 grammes, est la muse des photographes naturalistes qui adorent l’observer discrètement derrière leur affut. Cependant, pour l’observer, il faut trouver un cours d’eau adéquat, car toutes les rivières n’ont pas la chance d’accueillir ce bel oiseau brun au plastron blanc. En effet, le cincle plongeur préfère les cours d’eau présentant des rives boisées, un débit rapide et une eau claire, un cours d’eau torrentueux. Il aime les endroits rocailleux et prioritairement en altitude. Ayant des exigences, le cincle plongeur est un bon « bio-indicateur » pour les cours d’eau propres et bien oxygénés.

Son régime alimentaire est essentiellement constitué d’insectes, de larves, de petits crustacés et de mollusques. Il lui arrive même parfois d’ajouter à son menu des larves d’amphibiens tels les têtards, ou encore des œufs de poisson.

cincle plongeur1

Les parades nuptiales du cincle plongeur sont dynamiques : le mâle et la femelle se poursuivent le long de la rivière jusqu’à se retrouver l’un en face de l’autre. À ce moment, le mâle bombe le torse en se tenant bien droit sur ses pattes pour impressionner la femelle. Il pointe le bec vers le ciel, baisse les ailes et rabat la queue. La femelle l’imite et ils se saluent. Ils commencent alors à s’agiter, à se faire des révérences et parfois mêmes, ils se battent pour se réconcilier ensuite…

La nidification se fait durant le mois de mars ou avril. La femelle pond 4 à 6 œufs dans un nid situé près du cours d’eau, souvent même sous un pont. Le cincle plongeur peut partager son nid avec d’autres oiseaux comme la bergeronnette des ruisseaux.

Les oisillons sont nidicoles, c’est-à-dire qu’ils restent longtemps au nid, sous la protection de leurs parents (contrairement à d’autres espèces dites alors nidifuges). Les jeunes restent au nid pendant plus ou moins 3 semaines, puis décident tout doucement de s’aventurer sur le cours d’eau comme leurs parents. L’oisillon le plus audacieux plonge en premier. Ces oiseaux, plongeurs expérimentés, savent plonger et nager avant même de savoir voler !

En Wallonie, le cincle plongeur fait partie des espèces « non menacées ». Il n’a donc pas besoin d’une protection particulière. Cependant, l’installation de nichoirs peut être nécessaire pour aider cet oiseau à nicher plus facilement en raison de la détérioration des berges à certains endroits.

Lorsque vous irez vous balader, gardez l’œil ouvert. Il se peut que le petit prince des rivières soit présent et vous offre son plus beau spectacle...

Sources :

https://www.salamandre.org/recherche/?q=cincle+plongeur

https://inpn.mnhn.fr/fichesEspece/TVB/131219_cincle_plongeur_juin2012.pdf

https://www.oiseaux.net/oiseaux/cincle.plongeur.html

http://biofaune.canalblog.com/achives/2017/01/31/34872953.html

http://biodiversite.wallonie.be/fr/cinclus-cinclus.html?IDD=50334206&IDC=305

Avec le soutien de

wallonie ok ProvincedeLiege
Et des Villes et Communes de Baelen, Chaudfontaine, Eupen, Herve, Jalhay, Liège, Limbourg, Lontzen, Olne, Pepinster, Raeren, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Trooz, Verviers et Welkenraedt.

Inscription à la newsletter (gauche)

Inscrivez-vous à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.