Imprimer

Des mesures exceptionnelles pour la pêche, le kayak et l'exploitation hydroélectrique

on 9 août 2018.

Une des nombreuses conséquences de la longue période de sécheresse que nous connaissons actuellement : il y a trop peu d'eau dans les ruisseaux et rivières. Cela menace grandement la survie de la faune et la flore aquatiques. Les poissons sont particulièrement impactés.

Hydroélectricité

Hier, mercredi 8 août, le Ministre wallon de la Nature et de la Ruralité, René Collin, a donc décidé de suspendre temporairement les activités hydroélectriques sur tous les cours d’eau non navigables, à l’exception des centrales implantées sur les grands barrages-réservoirs. Cette interdiction vise à préserver les écosystèmes aquatiques, particulièrement fragilisés par les conditions météorologiques et hydrologiques exceptionnelles qui persistent depuis plusieurs semaines. 

Soulignons que certaines exploitations hydroélectriques avaient déjà arrêté d'elles-mêmes leur activité.

Dans le cas de la Vesdre, la Direction des Cours d'eau Non Navigables avait déjà imposé une suspension du turbinage (ou une réduction au strict minimum de l'activité selon les cas) depuis le 19 juillet.

AM 8 08 2018 suspension hydroelectricite CENN

Kayak et pêche

Cette mesure vient renforcer les mesures d'interdiction temporaire que le Ministre a prises en début de semaine concernant le kayak dans tous les cours d'eau non navigables (plus d'info ici) et la pêche dans les eaux vives (plus d'info ici).

La pêche reste donc possible dans les eaux mixtes et calmes. Pour connaître les zones d'eaux calmes, d'eaux mixtes et d'eaux vives et les zones interdites à la pêche de manière permanente, consultez le site de la Maison Wallonne de la Pêche.

peche interdite
Concernant spécifiquement le bassin de la Vesdre, les sociétés de pêche actives sur le tronçon de Vesdre en eau mixte vont plus loin, et interdisent également la pêche sur leurs parcours. La Vesdre est donc maintenant totalement interdite à la pêche.

 

Pompage

Par ailleurs, bien qu'il n'y aie pas encore d'interdiction concernant les prélèvements d'eau dans les cours d'eau, nous recommandons également d'éviter de pomper de l'eau dans les rivières (voir notre article du 26 juillet).

De nombreuses communes du bassin de la Vesdre ont d'ailleurs relayé ce conseil.

Restriction de la consommation d'eau

Dans certaines communes wallonnes, une restriction de la consommation d'eau de distribution est imposée depuis le 6 août (plus d'info ici).

Nous encourageons évidemment tout un chacun à économiser l'eau partout ailleurs aussi : utiliser l'eau de manière raisonnée et uniquement pour les usages indispensables !

Où en sont les cours d'eau ?

Pour suivre le niveau d'eau de nos rivières wallonnes (hauteur d'eau et débit), rendez-vous sur :

- AQUALIM : le réseau de mesure limnimétrique de la Direction des Cours d'Eau Non Navigables

Remarque : si le débit est inférieur au "P95" (dont la valeur est mentionnée au bas de la fiche signalétique de la station de mesure AQUALIM), alors la situation est critique pour le cours d'eau.

- InfoCrue : le site de la Direction Générale Opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques

Inscription à la newsletter (gauche)

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien "se désabonner" situé au bas de la newsletter.

News...

Etat d’avancement des actions, annonces et compte-rendu des événements, nouveautés en matières eau-environnement, promotion de publications, …
Cette page vous propose de suivre l’actualité du Contrat de Rivière Vesdre, mais aussi de ses maîtres d’œuvre, partenaires et collaborateurs.

Avec le soutien de

wallonie ok ProvincedeLiege
Et des Villes et Communes de Baelen, Chaudfontaine, Eupen, Herve, Jalhay, Liège, Limbourg, Lontzen, Olne, Pepinster, Raeren, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Trooz, Verviers et Welkenraedt.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.